[CDP] Réforme du 3ème cycle des études médicales : la FNSIP-BM restera vigilante aux promesses des ministres

Réforme du 3ème cycle des études médicales: la FNSIP-BM restera vigilante aux promesses des ministres
===============================================================================
Le deuxième arrêté d’application de la réforme du troisième cycle des études médicales sera soumis à l’approbation du CNESER et de la CNEMMOP respectivement les 18 et 19 avril prochains.

Les précisions écrites apportées par les ministères sur le statut de l’« assistant de 3ème cycle» et les promesses des ministres de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche et des Affaires Sociales et de la Santé dans leur communiqué du 12 avril ont levé un certain nombre d’inquiétudes présentes chez les internes en pharmacie. De plus, certaines de nos remarques concernant la maquette du DES de biologie médicale ont été entendues, malgré la présence persistante des options précoces et de leur contingentement associé, pour lesquelles l’ensemble de la profession a toujours été défavorable.

Ainsi, le Conseil d’Administration de la FNSIP-BM, réuni en Assemblée Générale extraordinaire les 13 et 14 avril, a décidé de ne pas déposer de préavis de grève, mais restera vigilant à ce que les ministères et les ministres tiennent leurs engagements. Nous exigeons également de la part des ministères la garantie d’être pleinement intégrés aux prochaines réunions de concertation et à la rédaction des textes finaux concernant le statut d’« assistant de 3ème cycle » et les FST. Il serait inconcevable que la FNSIP-BM soit à nouveau « oubliée » des discussions des textes touchant directement à la formation de certaines professions pharmaceutiques.

Par ailleurs, nous mettons en garde le ministère contre la procédure de choix des étudiants de phase 3 qui nous semble impossible à mettre en place en pratique et à laquelle nous nous sommes toujours opposés. Ces modalités de choix vont à l’encontre des principes de l’internat en autorisant les responsables à avoir un droit de regard sur la sélection des internes dans leur service.

Enfin, nous tenons à affirmer notre soutien au mouvement de l’ISNI, qui sera parvenu à obtenir des garanties sur le statut d’« assistant de 3ème cycle » de la part des ministères et dont nous comprenons et soutenons les revendications de certaines spécialités.

Clément Delage et Jean-Victor Reynaud – co-présidents FNSIP-BM – president@fnsip.fr

PDF iconCDP R3C FNSIP-BM 14.04.2017

,